CYCLE DE CARBONE NEUTRE

Le bois est considéré comme une énergie solaire stockée composée d’eau, de lumière solaire et de dioxyde de carbone.

En brûlant, le bois ne dégage que la quantité de dioxyde de carbone libéré dans l’air en tant qu’organisme vivant, le récupérant chimiquement en tant qu’arbre. Néanmoins, c’est indiff érent si le bois pourrit dans la forêt ou s’il est brûlé.

La libération de dioxyde de carbone sera toujours identique que ce soit dans sa durée de vie ou au cours du processus de combustion.

Le dioxyde de carbone libéré au cours du processus de combustion est ensuite absorbé par les autres arbres, créant ainsi un cycle naturel d’absorption de dioxyde de carbone, c’est-à-dire de carbone neutre.

La combustion de bois est écologiquement responsable, vu que dans la plus part des pays européens on a constaté une augmentation considérable de l’utilisation du bois en provenance des forêts, qui est en moyenne 40% supérieure à la consommation de bois de chauff age.